PHILIPPE BOLTON

FLUTES A BEC & FLAGEOLETS FAITS A LA MAIN


FLUTES A BEC PRE-BAROQUES




Flûte à bec soprano en ut ("handfluyt" ou "flûte van Eyck") d'après Haka

(440, 466 ou 415 Hz)

Flûte à bec soprano pré-baroque d'après Haka

Cette flûte à bec à perce assez large et légèrement conique, a été réalisée d'après l'instrument de Haka, du milieu du 17e siècle, conservé à l'Université  d'Edimbourg.


Cliquer ici pour voir la flûte originale


La plupart des flûtes à bec de Richard Haka sont dans le style baroque, mais celle-ci est différente. Sa perce est plus large et moins conique, donnant une tessiture de plus de deux octaves avec un registre grave stable et puissant et des notes aiguës faciles. Elle fonctionne avec les doigtés historiques (Mersenne et Blankenburgh). Réalisée en buis français, elle convient particulièment à la musique de Jakob van Eyck ainsi qu'au répertoire italien du 17e siècle.

Vous pouvez écouter la version à 440 Hz ici :       



Lillibulero anonyme anglais, 17e siècle    

  

Vous pouvez écouter la version à 415 Hz ici :



Falconiero (1585 - 1656) Corriente dicha La Mota

une flûte soprano d'après Haka jouée devant l'Everest une vidéo : Un air nepalais joué sur cette flûte à 5600 m d'altitude, en face de l'Everest,
également visible sur You Tube




Flûte à bec alto en sol prébaroque d'après Haka

440, 466 ou 415 Hz

Flûte à bec alto en sol pré-baroque d'après Haka

Inspiré de la flûte à bec soprano de Haka ci-dessus, cet instrument apporte une autre solution, plus proche de la vérité historique, que la flûte Ganassi pour interpréter le répertoire du 17e siècle.



Cliquez ici video La Suave Melodia pour entendre cet instrument dans une vidéo:  

Falconiero : La Suave Melodia

Cette vidéo est aussi visible sur You Tube et Daily Motion 


L'instrument, réalisé en buis français, possède une tessiture de plus de deux octaves, comme la flûte soprano, et fonctionne avec les mêmes doigtés.





Flûte à bec ténor pré-baroque d'après un instrument anonyme italien

(n° SAM 148asterisque du Kunsthistorisches Museum de Vienne, en Autriche)

440 ou 466 Hz

Flûte à bec ténor pré-baroque d'après un instrument anonyme italien

Cette flûte à bec soliste possède les mêmes qualités musicales que l'alto et la soprano ci-dessus, avec une tessiture de deux octaves et demie, et permet de jouer à la hauteur réelle les pièces du répertoire du 17e siècle.


Sa perce présente des similitudes avec celles des flûtes à bec de Rafi et de certains instruments de Kinsecker.

La tessiture de plus de deux octaves et les doigtés sont semblables à ceux des flûtes à bec d'après Haka ci-dessus, avec des notes aigus faciles et un registre grave assez puissant.
L'absence de clé, rendue possible par la proximité du dernier trou, facilite la virtuosité.
Cet instrument peut être fabriqué en buis, en bois fruitier (poirier, cerisier) ou en palissandre.
Cliquer ici pour voir l'instrument original


Vous pouvez écouter la version à 466 Hz ici :



Jacob van Eyck : Si vous me voules guerir /p

  

Vous pouvez écouter la version à 440 Hz ici :



Turlough O'Carolan (1670-1738) : Carolan's Dream 

asterisqueLe poinçon de la flûte n° SAM 148 :

poinçon SAM 148
© khm






flûtes à bec soprano, alto &ténor pré-baroques