PHILIPPE BOLTON

FLUTES A BEC & FLAGEOLETS FAITS A LA MAIN

22 Le Grand Portail,
F-84570 VILLES-SUR-AUZON, France
04 90 61 86 11



Hotteterre & comment poser les doigts sur la flûte à bec

TABLEAUX COMPARATIFS DE QUELQUES SYSTEMES DE DOIGTES HISTORIQUES POUR LES FLUTES A BEC

Tableaux de doigtés de :


Afin de permettre une comparaison facile, la présentation de tous les tableaux est identique.


DOIGTES DE VIRDUNG POUR LES FLUTES A BEC

FLUTE A BEC EN DO (ténor)

PREMIERE OCTAVE (notes graves)

Virdung 1e octave


DEUXIEME OCTAVE

Virdung 2e octave


● = fermé   ○ = ouvert    ø = partiellement fermé

Cette tablature, publiée à, Bâle en 1511, est une des plus anciennes. Avec celle de Ganassi, elle nous présente les doigtés typique des flûtes à bec de la première moitié du XVIe siècle.



Tableaux de doigtés de :

LES DOIGTES NORMAUX DE GANASSI POUR LES FLUTES A BEC

FLUTE A BEC EN DO (ténor)

PREMIERE OCTAVE (notes graves)

Ganassi 1e octave


DEUXIEME OCTAVE

Ganassi 2e octave

● = fermé   ○ = ouvert    ø = partiellement fermé

Ganassi a publié plusieurs tablatures pour flûte à bec dans la Fontegara, imprimée en 1535. Les tableaux ci-dessus constituent une synthèse des doigtés contenus dans les six tablatures correspondant au registre normal de l'instrument. Il y a des différences par rapport à ceux qui figurent dans le traité de Virdung.





LES DOIGTES DE PHILIBERT JAMBE DE FER POUR LES FLUTES A BEC

FLUTE A BEC EN DO (ténor)

PREMIERE OCTAVE (notes graves)

Jambe de fer 1e octave


DEUXIEME OCTAVE

Jambe de fer 2e octave

TROISIEME OCTAVE

Jambe de fer 3e octave

● = fermé    ○ = ouvert    ø = partiellement fermé

La tablature de Jambe de Fer, publiée en 1556 est la première montrant l'utilisation du troisième registre pour les notes aiguës, en haut de la deuxième octave, ouvrant ainsi la voie à une technique de jeu plus facile dans la virtuosité. Il est possible qu'elle corresponde à des changements intervenus dans la conception des instruments avec une augmentation de la tessiture jusqu'à deux octaves et des doigté plus faciles que ceux utilisés auparavant. (Pour plus d'explications voir la page sur l'évolution des profils de perce).


LES DOIGTES DE MERSENNE POUR LES FLUTES A BEC

FLUTE A BEC EN DO

PREMIERE OCTAVE (notes graves)

Mersenne 1e octave


DEUXIEME OCTAVE

Mersenne 2e octave

TROISIEME OCTAVE

Mersenne 3e octave

● = fermé   ○ = ouvert    ø = partiellement fermé

Cette tablature a été publiée en 1636 par Mersenne dans l'Harmonie Universelle. Elle couvre une tessiture de deux octaves, et le texte confirme cela en précisant que l'instrument possède une "étendue d'une Quinzième".

Les seules altérations données sont le fa#, le si♭ et le le mi♭ aigu, ce qui laisse supposer que les autres sont peu employées.

Pour les notes entre le sol1 et le ré2 le trou 6 est bouché, sans doute pour mieux soutenir l'instrument. Nous retrouvons cette technique chez Hotteterre, mais elle est peu employée de nos jours.



LES DOIGTES DE BLANKENBURGH (VAN EYCK)

FLUTE A BEC EN DO (soprano)

PREMIERE OCTAVE (notes graves)

Blanckenburgh 1e octave

DEUXIEME OCTAVE

Blanckenburgh 2e octave

TROISIEME OCTAVE

Blanckenburgh 3e octave

● = fermé    ○ = ouvert    ø = partiellement fermé


Ces tableaux contiennent les doigtés de la flûte à bec de van Eyck, décrits par Blankenburgh dans le texte relié avec le FLUYTEN LUST-HOF. Ils diffèrent des doigtés des autres tablatures du 17e siècle par l'emploi de trous partiellement fermés à la place de la plupart des doigtés de fourche, et la distinction faite entre certains dièses et bémols.


Le doigté du si2 est différent de celui se trouvant dans les autres tablatures du dix-septième siècle, et rappelle celui donné par Ganassi pour cette note en 1535.


LES DOIGTES DE FLUTE A BEC DE BISMANTOVA (1677)

FLUTE A BEC ALTO EN SOL

PREMIERE OCTAVE (notes graves)

Bismantova 1e octave

DEUXIEME OCTAVE

Bismantova 2e octave

TROISIEME OCTAVE

Bismantova 3e octave
 

● = fermé    ○ = ouvert    ø = partiellement fermé


La tablature de Bismantova, qui parut en 1677, est sans doute la première à avoir été publiée pour une flûte à bec de type baroque. Le dessin qui l'accompagne montre la construction typique en trois parties qui devait se généraliser en Europe


Toutefois elle s'applique à une alto en sol, sans doute la flûte à bec la plus employée en Italie à l'époque, et semble avoir conservé certains doigtés spécifiques de l'instrument de la Renaissance. Il y a quelques incohérences, notamment au niveau des altérations, dont certaines sont manquantes dans la deuxième octave.


La technique du "doigt de soutien", que nous trouvons chez Hotteterre, n'est pas employée ici.



TABLATURE DES DOIGTES HOTTETERRE DES FLUTES A BEC DE L'EPOQUE BAROQUE

FLUTE A BEC EN FA

PREMIERE OCTAVE (notes graves)

Hotteterre 1e octave


DEUXIEME OCTAVE

Hotteterre 2e octave

TROISIEME OCTAVE

Hotteterre 3e octave

● = fermé    ○ = ouvert    ø = partiellement fermé

Certaines copies de flûtes anciennes peuvent avoir été accordées avec ces doigtés. Ces instruments sont parfois munis de trous simples à la place des trous doubles que l'on trouve sur les instruments modernes.


Il peut être utile de chercher des variantes pour certaines altérations.


Entre le do1, au sol2 Hotteterre ajoute le trou n° 6 bouché afin de mieux soutenir l'instrument. Cette technique est peu utilisée aujourd'hui.


LES DOIGTES DE STANESBY POUR SA "VRAIE FLUTE DE CONCERT"

FLUTE A BEC TENOR EN DO

PREMIERE OCTAVE (notes graves)

Stanesby 1e octave


DEUXIEME OCTAVE

Stanesby 1e octave

TROISIEME OCTAVE

Stanesby 3e octave

● = fermé    ○ = ouvert    ø = partiellement fermé

Cette tablature reprend les doigtés figurant à la dernière page de la brochure de Thomas Stanesby Junior sur la "True Concert Flute" (Vraie Flûte de Concert), cette flûte à bec ténor particulière pouvant jouer et même rivaliser avec les autres instruments de la famille des bois, la flûte traversière et le hautbois.


Le tableau couvre une tessiture de plus de deux octaves, et a la particularité de faire la distinction entre les dièses et les bémols correspondants, avec un doigté différent pour chacun d'entre eux.





logos & signature