PHILIPPE BOLTON

FLUTES A BEC & FLAGEOLETS FAITS A LA MAIN


CORRECTIONS D'ACCORD A LA FLUTE A BEC

Cette page aborde quelques techniques permettant d'effectuer des modifications simples à l'accord d'une flûte à bec.

Il va sans dire qu'il faut savoir ce que l'on fait pour aborder ce genre de tâche. En cas de doute s'abstenir et s'adresser à un spécialiste.

Réglage par les trous

Pour modifier la hauteur d'une note il faut modifier soit la position soit le diamètre du trou correspondant.

Le choix de l'une ou l'autre technique dépend principalement de la note à corriger et de la justesse d'autres notes pouvant dépendre du même trou.

En effet, la plupart des trous de la flûte à bec ont une influence sur la justesse de plusieurs notes, puisque l'instrument a une étendue chromatique de plus de deux octaves avec huit trous seulement. Les principes à appliquer sont les suivants.

En effectuant une correction sur une note il est donc indispensable de surveiller en même temps l'accord de toutes les notes dépendant du même trou. Celles-ci sont indiquées dans le tableau ci-dessous.

Comment retoucher un trou de la flûte à bec

Pour déplacer un trou vers le haut, il suffit souvent de le tailler un peu du côté ou l'on voudrait le "bouger", en le refermant éventuellement avec un peu de cire d'abeille de l'autre côté. Pour l'agrandir sans le déplacer, il faut le tailler tout autour.

Pour tailler un trou, l'outil qui comporte le moins de risque est une lime ronde "bâtarde". Une lime trop fine serait inefficace sur le bois.

Travailler en biais, pour "soucouper" le trou vers l'intérieur de la perce. Limez en descendant vers l'intérieur du trou plutôt qu'en sortant et en exerçant une pression suffisante. Ne faites pas de gestes brusques. Il faut éviter que l'outil ne sorte du trou et marque l'extérieur de l'instrument

travail à la lime

flûte à bec : l'accordage à la lime
flûte à bec : l'accordage au canif
le travail au canif
Toutefois, les facteurs de flûte à bec utilisent la plupart du temps un canif très fin pour faire ce travail, mais son utilisation demande un apprentissage.
Une lame de 3 mm à double biseau convient parfaitement.

Il faut travailler séparément le haut et le bas du trou en commençant d'un côté pour aller vers l'autre, et s'arrêter avant que la lame se ne trouve parallèle aux fibres du bois, car alors elle fend le bois au lieu de le couper. Ce mouvement circulaire de l'outil est facilité par un manche rond que l'on peut faire tourner pendant le travail.
le canif à accorder
le canif à accorder
travail au canif
comment travailler autour d'un trou

Terminez en nettoyant le trou avec de petits rouleaux de papier abrasif de plus en plus fins (grains 240, 320, 400).

flûte à bec : le polissage du trou au papier abrasif



Pour refermer un trou il faut y couler de la cire. La cire d'abeille convient bien. Utilisez un petite tige métallique, comme le manche d'une lime-aiguille. Chauffez-le à l'aide d'une flamme puis posez-le sur la cire pour la faire fondre et en ramasser une petite goutte que vous poserez aussitôt à l'intérieur du trou à l'endroit voulu. Elle se durcira au contact du bois. Utiliser le même outil pour l'étaler convenablement dans le "soucoupage".

pose de cire dans un trou
1
pose de cire dans un trou
2
flûte à bec : pose de cire dans un trou pour le refermer

la pose d'une goutte de cire à l'intérieur d'un trou (1), que l'on répartit ensuite dans le "soucoupage" (2).

Exemples pratiques :



Quel trou retoucher ?

Les trous sont numérotés de 0 (le trou de pouce) à 8 (le pavillon).

numéros des trous de la flûte à bec

Les indications qui suivent correspondent à une flûte à bec alto de type baroque en fa. Il convient de les adapter aux autres instruments. Les noms de notes portent un chiffre correspondant à leur position dans la tessiture : fa1 est la note fondamentale, fa2 est le fa médium, fa3 le fa aigu, et ainsi de suite.


Note à corriger Trou à retoucher Autre notes influencées par le même trou  
(à surveiller)
fa1 8 (pavillon) mib2, mi2, fa3
fa#1 7 (double trou éloigné)  mib2, mi2, fa3
sol1 7 mib2, mi2, fa3
sol#1 6 (double trou éloigné)  la1, la2, mi2, fa3
la1 6 la2, mi2, fa3
sib1 5 sib2
si1 4 do1, si2, do2
do1 4 si1, do2, si2
do#1 3 do#2, ré1, ré2
ré1 3 ré2, do#1, do#2
mib1 2 mi1, fa3
mi1 2 mib1, fa3
fa2 1 sol2
fa#2 0 (côté pavillon) sol2
sol2 0 (côté embouchure) fa#2
sol#2 0, 7 fa#2, sol2 (0)
sol1, mib2, mi2, fa3 (7)
la2 6 la1, mi2, fa3
sib2 5 sib1
si2 4 do1, si1, do2
do2 4 si1, do1, si2
do#2 3 do#1, ré1, ré2
ré2 3 ré1, do# 1, do#2
mib2 7, 8 sol1, mi2, fa3 (7)
fa1, mi2, fa3 (8)
mi2 6, 7, 8 la1, la2, fa3 (6)
sol1, mib2, fa3 (7)
fa1, mib2, fa3 (8)
fa 3 2,